Ah les chapeaux !

En Juillet 2016, m’est apparue tout à coup une évidence: au Festival d’Avignon, sous le soleil plombant du mois de juillet, tout le monde porte chapeau! J’en ai photographié plus de 200  en 2 jours En voici quelques uns… Mon amie, Élise P. a écrit, dans la foulée, ce texte.

Modestes bibis ou glorieux tricornes
Coiffes emplumées des princes et des rois.
Panaches blancs à rallier ou prolongement des courbettes
Canotier suranné, panama très chic, casque à pointe prussien, sombrero mexicain
Bonnet phrygien
Chapeau poussiéreux de John Wayne dans les plaines de l’ouest so far
Populaires casquettes de Brooklyn ou du Paris gavroche- c’est la faute à Voltaire-
Borsalino voyou
Casquettes d’aviateur, chapkas fourrées, toques en renard
Bachi empomponnés de marins – jure je le touche et ça porte bonheur-
Mou, chinois, de feutre, de paille, d’Italie
Tarbouches, fez, chèches, képis, Kippas
Bérets basques, bérets verts
Casques gris
Mortier de magistrats, morion de conquérants
Salades de soudards
Haut de forme luisant de croque mort sinistre
Chapeau pointu de Diafoirus turlututu
Charlotte de Corday
Claque de magicien et faluche bohème
Toques de uhlans ou de cuisinier
Calottes ecclésiastiques
Mitre, et barrette cardinale
Stetson et Schtreimels
Melon british
Deestalker élémentaire mon cher Watson
Capelines gracieuses
Voilettes espiègles
Coiffes pour cocottes ou pour aristos
Dômes de fruits de fleurs d’oiseaux, aux délires enrubannés
À sequins, à paillettes
Hennins des dames du temps jadis
Attifet du veuvage
Chapeaux de feutre de paille d’Italie de curé de gendarme
Et toutes ces galures du monde : dopa ouigour, akubra ausrtalien, tyrolien du Tyrol, ouchanka d’ailleurs, turbans turcs, topi népalais
Et khat, et kumma, et kolpik, et kufi
Couvre-chefs de chefs et de prolétaires
Chapeau bas, coups de chapeaux
Le porter ô injustice !
En baver des ronds

ÉLISE P.   Juillet  2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *