Gelés

Confinés, enfermés dans un espace limité,

incapables de fonctionner normalement

, tous, nous essayons de trouver d’autres voies pour ne pas sombrer.

Privée de ce qui fait mon quotidien,

des cafés où l’on s’attarde, des cinés où l’on s’évade,

des rendez-vous entre ami.e. s où l on refait le monde,

j’ai saisi mon appareil photo,

mes pots d’ocres du Lubéron

et mes pinceaux pour sortir de moi l’angoisse et la peur.

https://loeildelaphotographie.com/fr/annie-gava/?fbclid=IwAR3Q7yhRD_DfdN6X77UGjvvtFSR1folRYDesDNV4GrrqiPIBk4D9UPHZWss

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *